Cette opération constitue le début de la matérialisation du Contrat d'apprentissage jeunesse (CAJ), signé le 30 juin 2017, entre le Fonds d'aide à l'insertion et à la réinsertion professionnelle (FIR) et l’Administrateur Général de l’Autorité administrative de la Zone économique à régime privilégié de Nkok.

Paul Biyoghe Mba, ministre d’Etat, en charge du Développement social et familial, de la Prévoyance sociale et de la Solidarité nationale et son homologue du Travail, de l'Emploi, de la Formation technique et professionnelle et de l’Insertion des jeunes, Eloi Nzondo, ont procédé au lancement des opérations de recensement à l’Office national de l’emploi (ONE), le 1er juillet 2017.

Cette opération s’inscrivait dans le cadre de la signature la veille, d’une convention de partenariat de deux ans, entre le Fonds d'aide à l'insertion et à la réinsertion professionnelles (FIR) et l’Autorité administrative de la Zone économique à régime privilégié de Nkok.

Durant cette période, 18 nouvelles sur les 59 entreprises en production et en construction dans la Zone économique à régime privilégié de Nkok, vont offrir des stages à 520 jeunes stagiaires et à terme, à 1040 issus essentiellement du secteur industriel forestier. 

Au cours de cette cérémonie, les deux membres du gouvernement ont exhorté les jeunes à ne pas négliger les offres d’emplois qui leur sont offertes par ces 18 entreprises de la ZERP de Nkok. Car, pour le début du recensement le samedi 1er juillet dernier, l’ONE a enregistré plus de trois cent (300) demandeurs potentiels.

Pour rappel, pour être éligible à ce programme, il faut au préalable habiter aux environs de la nationale 1, avoir un niveau minimum de CM, savoir, lire et écrire, posséder un permis de conduire (serait un avantage), être détenteur d’une CNI, un récépissé ou un passeport, un acte de naissance (pièce d’état-civil), 2 demi-cartes photos, une attestation d'emploi (si possible) et un certificat de scolarité (si possible).

Par ailleurs, le programme de cette opération se déroule comme suit : le samedi 1er juillet 2017, la cérémonie de lancement officiel et le début du recensement à la Mairie de Bikélé. Lundi 03 juillet 2017 à 10 heures 00, recensement à Essassa (École Bethe et Jean). Mardi 04 juillet 2017 à 10 heures, recensement à Nkoltang (Ecole publique). Enfin, mercredi 05 et le Jeudi 06 juillet 2017, à 10 heures, le recensement se poursuivra à la mairie de Ntoum.