C’est le moins que l’on puisse dire à la faveur du bilan dudit programme dressé par GSEZ, le 11 octobre dernier à Libreville.

Placée sous la supervision du ministère de la Santé, le programme ophtalmologique ‘’vision pour tous’’ de Gabon Special Economic Zone (GSEZ) s’est achevé cette semaine sur une tendance élogieuse. Selon le bilan dressé par les responsables de GSEZ, l’on fait état de près de 75 066 cas traités, dont 35 108 élèves, (soit 49% du total des consultations), et plus de 3 000 opérations chirurgicales pour diverses pathologies sur l’ensemble du territoire gabonais. 

A cela s’ajoute le service itinérant qui a permis de réaliser 4 446 consultations dans des bus médicalisés à travers la capitale Libreville. Il en est de même, des consultations dans les différents centres hospitaliers qui ont également permis de réaliser 35 512 consultations avec entre autres, 13 916 cas de cataracte et 1 629 pour les glaucomes.

Les motivations les plus importantes de ce programme, selon GSEZ, auront été la prescription de près de 8 000 paires de lunettes médicales, ainsi que 3 013 cas d’opérations gratuites tout au long de cette campagne, pour un investissement total de près de 530 millions de francs CFA.

L’on note également le transfert de compétences qui a lieu tout au long de la caravane, entre les équipes indienne et gabonaise, comme autre élément de cet attachement aux valeurs sociales de GSEZ. En effet, les organisateurs ont mis un accent particulier sur le fait que la technicité apportée par les médecins indiens - dont le pays constitue l’un des leaders mondiaux en matière de prise en charge ophtalmologique - soit transmise aux médecins gabonais. 

C’est donc en toute légitimité, après un tel inventaire, que du côté de GSEZ, que l’on peut se gargariser d’avoir un sentiment de mission accomplie et qui par ailleurs, poussent à la poursuite d’autres initiatives sociales d’envergure, pour le bien-être des populations gabonaises.

Un leitmotiv que cette société n’entend d’ailleurs pas se départir. Car, «depuis sa création, GSEZ souligne avoir placé l’humain au cœur de ses opérations en réalisant pour les populations des actions sociales afin d’améliorer leur qualité de vie avec des actions qui vont de la construction d’écoles, au don de médicaments en passant par l’aménagement de pompes hydrauliques. Des cations qui démontrent toutes, la volonté accrue de l’entreprise de faire la différence dans la vie des localités dans lesquelles elle opère».