Selon la direction générale de l’économie et de la politique fiscale du Gabon, la société, les Ciments d’Afrique (CIMAF) affiche des performances encourageantes en fin juin 2018.

La forte demande de ciment pendant la période de la grande saison sèche a permis à la CIMAF de relancer ses performances de production et de vente, après une période assez terne due à la crise économique.

En effet, à la fin du mois de juin dernier, une augmentation de 37,7% a été constatée, dans la production de la CIMAF pour se situer à 178 518 tonnes, en raison d’une meilleure maitrise des équipements  de production. De même que, dans le même temps, les ventes ont progressé de 42% à 184 723 tonnes, en raison de la vigueur de la demande locale au cours de la période de la grande saison sèche,  propice pour la construction. Ce qui a entraîné, une hausse du chiffre d’affaires de 36,6% à 13 milliards de FCFA.

Des performances qui peuvent aussi être attribuées au maintien de la suspension des importations de ciment en vigueur au Gabon depuis juillet 2017. Les effectifs aussi ont augmenté de 46,6% à 85 agents, occasionnant, une progression de 3,9% de la masse salariale à 474 millions de FCFA.