Un projet de loi vient d’être adopté qui prévoit la création de cette structure dans le cadre de la politique nationale de l’artisanat. 

Elle a lancé, lundi 11 septembre 2017, un appel à candidature pour la mise en œuvre de son programme d'entrepreneuriat intitulé « Women Entrepreneur's Business Education ». 

Les entreprises estiment qu’elle est source de nouvelles dépenses fiscales dans un contexte marqué par la récession économique, ce qui aurait un impact négatif sur le coût de la vie. 

La situation est essentiellement due aux difficultés financières traversées par l’entreprise. 

Ils seront accompagnés dans la formulation de leurs idées et dans la mise en œuvre sur le terrain de leurs projets. 

Un collectif des revendeurs dénonce les méthodes de l’entreprise qui seraient anti-commerciales. 

Les 400 salariés de cette société sont désormais fixés sur leur sort. Ils devraient être remerciés après une cession par l’Etat d’une partie de ses parts à des investisseurs privés. 

Dans l’objectif de disposer d’une main d’œuvre locale qualifiée, le président de la République a procédé à la pose de la première pierre du Centre de formation et de perfectionnement professionnel (CFPP) dans la Zone économique à régime privilégié de Nkok (ZERP).

Ils sont en pré-emploi depuis lundi 7 août 2017 grâce aux Contrats d’apprentissage jeunesse signés avec les autorités administratives qui a déjà accueilli plus de 500 autres en juin dernier.

Les administrateurs de l’entreprise ont apprécié la restructuration mise en place par le directeur général de la compagnie ainsi que les projets qu’elle entrevoit pour l’avenir.

Le concours a pour principal but de stimuler l’esprit d’entreprise et surtout de favoriser le développement de entrepreneuriat au sein de toutes les couches sociales en général et des jeunes en particulier.