Face aux difficultés de la Société nationale des bois du Gabon (SNBG), l’hypothèse d’une reprise, ou alors d’une entrée dans son capital de Yihua enterprises Group est de plus en plus évoquée.

Le feuilleton démarre au mois de mai 2017. Lorsque le président directeur général de Yihua enterprises Group, par ailleurs vice-président de la Chambre internationale de commerce de Chine (CICC), Liu Shaoxi, chef de la délégation d’hommes d’affaires chinois en séjour au Gabon, est invité dans les installations de la Société nationale des bois du Gabon.

Au cours de la visite organisée par l’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI), le Pdg examine les sites de la SNBG, apprécie l’outil de production et les actifs forestiers de cette entreprise qui continue de produire des contreplaqués d’Okoume.

Il n’écarte pas alors la perspective de devenir un actionnaire stratégique de cette entreprise, en investissant dans son capital. Mais pour y parvenir, le patron de la compagnie chinoise souhaite disposer davantage de données pour pouvoir bien évaluer les risques d’investissements de l’entreprise qui a été le fleuron de la filière bois au Gabon pendant des années.

Une entrée au capital de la SNBG par Yihua group viendrait restaurer et relancer les activités de cette entreprise. Le géant chinois est déjà présent au Gabon à travers sa filiale locale basée près du port de Libreville, et spécialisée dans la transformation du bois. Mais surtout, le contexte semble bien s’y prêter.

En effet, la Société nationale des bois du Gabon (SNBG), un des symboles de l’industrialisation de la filière bois amorcée en 2009, semble à bout de souffle. Et pour cause. « Engluée dans des difficultés financières insurmontables, le fleuron industriel national n’arrive plus à faire face à toutes ses charges, notamment son usine d’Owendo privée depuis des mois de sources d’alimentation en électricité », relaie la presse à cette époque-là. L’entreprise est actuellement engagée dans un plan social avec comme point de départ, le licenciement intégral de tous les agents.