Les deux parties ont passé en revue, un certain nombre de points relatifs à ce programme.

Dans le cadre du projet d’aménagement forestier, le ministre d’Etat en charge de la Foret, Pacôme Moubelet Moubeya, et la directrice générale de l’Agence française de développement, Laetitia Dufay ont fait le point de ce programme, ce 05 février 2018.

Les deux personnalités ont ainsi ont échangé autour du programme de contrôle d’aménagement forestier financé par l’institution française et supervisé par la Direction générale de la foret.

« Nous avons fait un point d’étape. Dans ce projet, l’idée est d’apporter le renforcement des capacités aux équipes du ministère pour avoir un appui efficace lors des contrôles d’aménagement financier. Notamment en matière de renforcement de capacité, de financement des équipes,», a confié Laetitia Dufay.

Pour le responsable de ce projet, David Ingueza, cette réunion a été l’occasion donnée à l’AFD de préciser les attentes de l’institution dans ce projet. Notamment dans la confirmation du respect du code forestier.

 « Il s’agissait essentiellement de se conformer à la philosophie du projet, renforcer les capacités des ressources humaines du ministère dans les contrôles forestiers et faire respecter la loi forestière auprès des opérateurs économiques sur le terrain », a-t-il expliqué.

Notons que ce projet d’une valeur de 7,8 milliards de francs nait de la conversion de la dette de l’Etat gabonais envers l’Etat français. Il a été signé le 28 mars 2014, et court jusqu’en 2019. Il contribue à l’aménagement durable des forêts gabonaises et veille au respect du code forestier.