Le gouvernement gabonais vient de décider de la mise en réserve du Kévazingo, une essence à l’origine de plusieurs scandales, pour la sauver d’une disparition programmée.

Cette distinction sera remise par l’Agence d’exécution des activités de la filière forêt-bois (AEAFFB), ce 04 Avril 2018. 

Le 21 mars 2018, à l’occasion de la célébration de Journée internationale de la Forêt, l'Arboretum de Sibang, de Libreville a été ouvert au grand public pour une magnification de cette forêt urbaine.

Les ministres en charge des forêts et de l’environnement de la Commission des forêts d’Afrique centrale (Comifac) se sont retrouvés, le 15 mars 2018, à Brazzaville, pour tenter d’harmoniser leurs visions sur la recherche des financements et la mise en œuvre de l’engagement de Bonn.    

En prélude au Conseil des ministres de la Commission des forêts d’Afrique centrale (Comifac), des experts se sont réunis le 13 mars à Brazzaville, pour préparer les documents d’orientation à la prise de décision.

Dans le cadre de la maîtrise des mutations en cours dans la filière forêt-bois, le gouvernement vient de lancer le ‘’Projet d’appui à la filière forêt-bois’’

Du fait des tensions de trésorerie, le groupe forestier français vient de déposer son bilan au tribunal de commerce de Poitier en France. 

C’est ce qui ressort des statistiques publiés récemment, par la Direction générale de l’économie et la politique fiscale (DGEPF), pour le compte de l’année 2017. 

L’Observatoire des forêts d’Afrique centrale (Ofac), cellule technique et scientifique de la Commission des forêts d’Afrique centrale, a formulé de nouveaux indicateurs en fonction des thématiques émergentes. Il s’agit notamment du suivi des produits forestiers non ligneux, de la gestion spéciale des forêts et la biodiversité marine. 

Les deux parties ont passé en revue, un certain nombre de points relatifs à ce programme.

C’est le résultat d’une étude rendue publique, le 10 janvier dernier par des chercheurs américains et publiée dans la revue ’'Nature’’.