C’est le moins que l’on puisse dire, au sortir de l’audience accordée par le ministre de l’Agriculture, Yves Fernand Manfoumbi, le 11 juillet 2017, à son Altesse royale, Mohammed Abbas de Jordanie, en séjour au Gabon dans le cadre d’une mission de prospection pour des investissements dans le secteur agricole.

L’information a été révélée par les membres de l’Association des raffineurs des oléagineux du Cameroun (Asroc).