Un atelier ouvert par le ministre de l'Agriculture va permettre d'élaborer un plan d’action national, en phase avec l’Initiative de développement durable du palmier à huile en Afrique, conduite par l’Alliance des forêts tropicales 2020 (TFA 2020). 

La filière a enregistré de nouvelles contre-performances, entraînant une dégradation des volumes usinés. 

Selon la FAO, cette hausse est due à l’augmentation des cours des céréales, du sucre et des produits laitiers sur le marché international.

C’est le moins que l’on puisse dire, au sortir de l’audience accordée par le ministre de l’Agriculture, Yves Fernand Manfoumbi, le 11 juillet 2017, à son Altesse royale, Mohammed Abbas de Jordanie, en séjour au Gabon dans le cadre d’une mission de prospection pour des investissements dans le secteur agricole.

L’information a été révélée par les membres de l’Association des raffineurs des oléagineux du Cameroun (Asroc).